La Danse-thérapie

LA DANSE-THÉRAPIE

Elle tourne, elle tourne… Un corps par sa simple force et par son acte, est assez puissant pour altérer plus profondément la nature des choses que jamais l’esprit dans ses spéculations et dans ses songes n’y parvient.

Paul Valéry

Philosophie

La danse-thérapie est une discipline qui s’adresse à tous.  Elle s’inscrit dans l’idée que tout le monde peut danser et s’approprier le mouvement dansé, se connecter à son corps et s’exprimer depuis le corps, développer son potentiel  créatif de mouvement quelque soit son âge, sa mobilité, ses capacités psychiques et perceptives ou sa situation sociale.

Un atelier de danse-thérapie

Les éléments de la danse (la conscience du corps, le rythme, le temps, l’espace, le geste etc. ) sont appliqués comme cadre pour l’exploration. L’esthétique n’est pas recherché, le mouvement n’est pas fabriqué, il part d’un ressenti, du moment présent. Chacun y évolue à son rythme, toujours à l’écoute de soi. Le mouvement  est développé grâce à diverses consignes productrices de sensations (poids, relâchement, détente, respiration, espace propre, directions de l’espace, qualités et dynamiques du mouvement, la musique, la relation à l’autre, le geste créateur, la relation à l’environnement, les partenaires etc.).

Il peut s’ouvrir un espace de créativité, d’écoute, de communication et de reliement à soi-même et aux autres.
On peut y utiliser des objets intermédiaires et sources d’inspiration (ballons, balles, tissus, bâtons, élastiques, traces graphiques etc.) pour aider  et soutenir le déploiement du geste dans l’espace. Une place est aussi donnée à la parole, au dessin, à la trace  afin de  relier mots et ressenti, expression et  intériorité.

 


Cadre de l’atelier

  • une séance peut durer de 1h30 à 3h selon les modalités de l’intervention.
  • l’ « espace-temps »  qu’offre l’atelier de danse-thérapie, porté tant par les propositions de l’intervenant qui guide le déroulement de l’atelier que par le groupe,  moteur à part entière d’une dynamique de mouvement,  installe un processus thérapeutique relationnel qui intègre des aspects émotifs, cognitifs, physiques et sociaux de la personne.
  • la périodicité des séances se décide au début de l’engagement, après une rencontre préliminaire. C’est un travail qui se développe dans la durée, un minimum de séances est nécessaire.
  • dans le cadre libéral, il s’agit d’une démarche personnelle de la personne à rejoindre le groupe ou suivre des séances en individuel. Un entretien préalable est nécessaire pour poser le cadre du suivi en danse-thérapie.
  • en institution, une indication est posée et discutée avec l’équipe pluridisciplinaire, en accord avec le patient, et s’inscrit dans une prise en charge globale.

Publics concernés

  • adultes souhaitant développer leur potentiel expressif et de bien-être
  • personnes adultes et adolescentes en difficulté et isolement social, personnes souffrant de difficultés psychologiques et relationnelles (névroses,  troubles du comportement, traumatismes, deuils, déracinements…)
  • personnes  adultes, adolescentes et ou enfants souffrant de troubles psychiatriques (pathologies psychiatriques, troubles de la personnalité, addictions, victimes de violences etc.)
  • personnes  adultes adolescents et ou enfants souffrant de handicap mental et /ou sensori-moteur  et certaines maladies somatiques

S’INSCRIRE